Un examen radiologique vous a été proposé : vous êtes libre de l’accepter ou de le refuser.

Le médecin radiologue est juge de l’utilité de cet examen qui doit répondre au problème diagnostique que se pose votre médecin. Toutefois, il se peut que cet examen ne donne pas toutes les réponses.

Une information vous est fournie sur le déroulement de cet examen.

Il est indispensable de vous munir de vos anciens examens pour une comparaison et de respecter les recommandations.

En cas d’écoulement du mamelon, on peut vous proposer une galactographie.

Il s’agit du remplissage très progressif par un produit de contraste iodé visible aux rayons X d’un canal arrivant dans le mamelon.

Toute allergie (asthme par exemple), toute réaction aux produits iodés (souvenir d’un examen radiologique mal toléré) doit être signalée au médecin avant le début de cet examen. Il est toutefois rarissime qu’une telle injection déclenche des réactions allergiques. De plus celle-ci sont le plus souvent sans conséquence.

D’une manière générale, n’hésitez pas à fournir tout renseignement qui vous paraîtrait important à communiquer (notamment toute opération chirurgicale) et à nous informer de toute maladie sérieuse.

Descriptif de l’examen

L’exploration radiologique du sein la plus courante est la mammographie. Celle-ci peut être associée à une échographie et à une ponction.

Qu’est-ce qu’une mammographie ?

La mammographie est une radiographie des seins.

Elle utilise des rayons X. En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Pour la qualité de l’image et une moindre irradiation, il est nécessaire de comprimer le sein. Afin de diminuer l’inconfort de la compression, il est conseillé de faire cet examen en première partie de cycle menstruel.

 

 
Déroulement de l’examen
S’il vous est demandé de venir à jeun
Apportez le jour de l’examen
Pendant l’examen
Résultats
Après votre retour à domicile
S’il vous est demandé de venir à jeun
  • N’avalez pas d’aliments solides pendant les trois heures précédant le rendez-vous.
  • Ne fumez pas avant l’examen.
  • Mais, sauf indication contraire, buvez normalement de l’eau et prenez vos médicaments habituels.
Apportez le jour de l’examen

La demande de votre médecin (ordonnance, lettre, …), carte vitale à jour, la liste écrite des médicaments que vous prenez, le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM), tous vos résultats d’analyses de sang (créatinine et clairance).

Pendant l’examen

Suivez attentivement les indications qui vous seront données, votre coopération est essentielle pour que les images ne soient pas floues,

Si vous ressentiez une douleur lors de l’injection, il faut la signaler immédiatement.

Résultats

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées sur un ordinateur par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

Après votre retour à domicile

Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier. N’hésitez pas cependant à signaler à l’équipe tout événement qui vous paraîtrait anormal.

Si vous avez reçu une injection, pour accélérer l’élimination du produit, buvez de l’eau abondamment (sauf régime particulier, dans les cas d’insuffisance cardiaque ou rénale).

Qu’est-ce qu’une échographie ?

Il s’agit d’une exploration totalement indolore et non irradiante utilisant les ultrasons ; elle peut apporter des informations supplémentaires de grande importance. Elle permet très facilement de faire la différence entre la nature liquide ou solide d’un nodule et d’avoir une bonne orientation diagnostique.

Il arrive que l’échographie soit prescrite isolément chez la jeune fille ou chez la jeune femme lorsqu’une anomalie apparaît durant la grossesse ou l’allaitement.

Qu’est-ce qu’une ponction ?

Il s’agit d’un geste simple, rapide, très peu dangereux, pouvant être guidé par l’échographie et qui permet de faire à l’aide d’une aiguille fine un petit prélèvement. Celui-ci sera envoyé en laboratoire pour analyse au microscope.

Parfois, en cas d’inflammation de votre sein, c’est du liquide qui pourra être retiré à la recherche de germes. Dans d’autres cas, on videra un kyste gênant ; ce geste permettra souvent un assèchement définitif du kyste.

Existe-t-il encore d’autres examens radiologiques du sein ?

Dans certaines circonstances très particulières, une Imagerie par Résonance Magnétique du sein pourra être demandée ; elle nécessite les mêmes précautions et recommandations que pour toute exploration par IRM.

Où passer cet examen ?

Choisir son établissement