L’urographie intraveineuse est un examen qui permet d’explorer les reins et les voies urinaires jusqu’à la vessie après injection d’un produit opaque. Elle est indiquée pour identifier de nombreuses maladies urinaires, en particulier l’infection urinaire, l’hématurie (présence de sang dans les urines), les coliques néphrétiques,  afin de détecter une malformation, une tumeur ou un calcul.

Comment se déroule une urographie intraveineuse à Paris 18 et en Seine Saint Denis ?

L’examen est précédé par un questionnaire médical préalable dans un des centres du groupe RIPN pour connaître vos antécédents médicaux et vos allergies éventuelles à Paris . Il sera demandé au patient généralement d’être à jeun depuis environ 3 heures.

Un régime alimentaire spécial peut également vous être prescrit (sans résidus) quelques jours avant  l’examen pour limiter la présence de matières fécales dans le système digestif.

Avant l’examen il vous sera injecté par voie intraveineuse un produit de contraste à base d’iode qui sera filtré par les reins et se concentrera dans les urines. C’est cette propriété qui permettra d’opacifier spécifiquement l’appareil urinaire et le rendre visible à la radiographie.

 

L’injection peut s’accompagner d’une sensation de chaleur ou de nausées.

Une premier cliché est réalisé avant l’injection, une série est ensuite réalisée pour visualiser la progression du produit dans les voies urinaires.

Après une pause permettant à la vessie de se remplir, d’autres images peuvent être réalisées pendant et après la miction.

Il est conseillé de beaucoup boire après l’examen pour éliminer le produit de contraste.

L’examen dure entre 1 heure trente et 3 heures environ.

 

A quoi sert l’urographie intraveineuse ?

 

Les informations apportées par L UIV (l’urographie intraveineuse) permettent d’apprécier le fonctionnement des reins et la perméabilité des uretères.

Cet examen permet de visualiser un obstacle à l’écoulement de l’urine et de mettre en évidence les conséquences comme une dilatation des cavités rénales en Ile de France.

Il permet d’identifier diverses anomalies comme des obstructions ou des malformations.

 

Quels sont les avantages de l’UIV ?

 

L’avantage essentiel de L’UIV est d’apporter une vue complète de « l’arbre urinaire »avec des détails non égalées par les techniques modernes d’imagerie à Paris.

Elle garde pour l’instant l’avantage d’une résolution spatiale supérieure

 

 

Quels sont les effets secondaires éventuels ?

 

L’urographie intraveineuse peut entraîner chez certains patients une intolérance à l’iode qui peut être évitée en amont  par un traitement antiallergique prescrit préventivement aux patients sensibles.

  • Les grossesses débutantes doivent être signalées car c’est une contre-indication de L’UIV comme pour tous les examens délivrant les rayons x. Il est préférable de réaliser l’examen dans les dix jours qui suivent le début des règles chez la femme.
  • Une insuffisance rénale chronique impose des précautions particulières
  • La piqûre peut provoquer un petit hématome qui se résorbera tout seul en quelques jours.
  • Des accidents rénaux, liés aux produits iodés sont également possibles chez certains sujets atteints de maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale).